IMG_5321

Bulletin numéro 11

Bonjour ,

Mauzun, 38 jours de marche , je suis Chez Roland René qui s’occupe du pub  » La Licorne » monté avec l’aide d’un prix reçu du Parc livradois Forez, depuis 18 ans Roland ouvre son pub une fois par mois aux musiciens. Nos routes se sont croisés il y a trente ans dans le milieu militant clermontois. La veillée vient de se terminer, veillée intimiste avec un nombre restreint de participants. La journée a commencé sous le soleil accompagné au départ de Courpière de Charles-Antoine et de Patrick de l’Extra-marché; nous avons été accueilli autour d’un café à la mairie de Sauviat  et à la bibliothèque de Trézioux où nous avons pique-niqué avec le renfort  d’un groupe de l’extra -marché et des bénévoles de la bibliothèque et de sa responsable Marie-Marthe. Le matin l’étape allait de montée en descente, l’après midi, j’avais l’impression  d’être en ballade dominicale dans notre petite troupe d’une dizaine de personnes dont 2 jeunes enfants ainsi que 2 chiens. La montée vers Mauzun et son château féodal vu sous plusieurs angles  et sous une toute petite pluie invitait à l’allégresse. On m’a accosté plusieurs fois aujourd’hui parce qu’on m’a vu à la télé.

IMG_5300

Mardi, ce fut une belle veillée à la médiathèque de Vic le Comte, la joie de retrouver des collègues de travail, Marie et Georges les marcheurs de Compostelle et l’enthousiasme d’Évelyne la responsable de la médiathèque qui venait tout juste de dévorer mon livre sur le Maroc.

Mercredi, j’ai fais l’étape avec Danièle et ce sont toujours de beaux moments d’échange quand on se retrouve en duo, la descente sur Billom à partir de Montmorin a été un véritable régal pour les yeux, un festival de couleurs.  Billom, la joie de retrouver cette petite ville où j’ai beaucoup trainée mes guêtres l’année passée. Un beau moment de lecture et d »échange à la bibliothèque notamment avec un ancien compagnon qui a pris beaucoup de notes.  La veillée à l’Orange Bleue , boutique de commerce équitable m’a permis de nombreuses retrouvailles; Anne bien sûr la maitresse des lieux mais aussi Karine, Marion, Laurence, Patrick et bien d’autres. J’ai été hébergé par Mala, Jean-François et leurs enfants : Simon, Camille et Barbara, Jean-François travaille à France Bleue et coordonne l’émission « autrement » dans laquelle j’interviens tous les vendredi. Mala est vraiment aux petits soins pour moi, elle me prépare un pique nique énergétique et au petit déjeuner, j’ai mangé comme la famille: oeuf au plat et pâtes mais aussi en plus tartines, beurre et confiture et miel et Kiwi et jus d’orange pressée, il me fallait au moins cela pour affronter la journée du jeudi.

26 avril à trézioux

Le 26 avril à Trézioux

La journée du jeudi c’est trente kilomètres de marche, 5 accueils mairies, 2 animations scolaires ( dont Terre d’éveil, école à pédagogie Montessori) et une veillée, j’ai eu beaucoup d’accompagnement sur cette étape, Michel de Billom, une équipe de Glaine , une équipe de Bongheat-Neuville dont  » Margot » devenu depuis la première étape où elle a participé maire de Bongheat , une autre de Saint Jean D’heurs , Anne et son fils Nils sans oublier Geneviève et Guy qui revenaient pour la cinquième fois et qui sont les seuls à avoir parcouru entièrement cette étape. A l’arrivée la joie de retrouver Bernard un ami devenu maire de Saint Jeand’Heurs et une belle veillée dans le gite  de Bernard et de sa compagne Catherine.

Vendredi, la pluie est tombée toute la nuit mais s’arrête à 8 heures 30 pour le départ; Gérard de Vollorando est là  ainsi que Christiane et Gérard qui reviennent accompagné de leur ami Lucien, Chantal et une autre habitante de Saint Jeand’Heurs, nous nous perdons un peu entre Peschadoires et Néronde. La pluie se met à tomber fort à midi juste après que le maire de Néronde nous ouvre une salle pour pique niquer, la pluie a presque cessé quand nous repartons. Nous aurons qund même droit à 10 minutes de pluie battante juste avant d »arriver à Sermentizon. Un groupe vient à notre rencontre parapluie à la main, dans tout le bourg des messages d’encouragements sur des pancartes en mon honneur, je n’ai jusqu’à aujourd’hui encore jamais assisté à un tel engouement prolongé par l’animation à l’école et poursuivi par la visite du clocher et son horlogerie mécanique.  A Courpière , je suis salué par Madame le Maire et je vais vite prendre une douche qui Claudy qui m’héberge avant que le téléphone ne sonne pour l’entretien avec France Bleue. La soirée se termine avec la veillée à la bibliothèque, Corinne et Brigitte les bibliothécaires ont recouvert tout un mur de l’entrée autour de mon périple avec notamment l’édition des 10 bulletins. Nicolas et Romain, accordéon, guitare et chant  ont alterné avec mes lectures voyageuses.  Le matin au petit déjeuner, un  échange avec Claudy autour de ses voyages , c’est aussi un grand voyageur, son prochain périple : 6 semaines en Equateur cet été.

Je vous souhaite un beau dimanche,

Jean-Marc

 

Départ de Courpière

2 réflexions sur “ Bulletin numéro 11 ”

  1. bonjour Jean-Marc, hier dimanche nous étions réunis à Beauregard Vendon pour un salon du livre. Nous avons évoqué ton périple entre amis (ies) auteurs. Dans l’attente de te retrouver avec ton nouveau récit, bien amicalement et bon courage pour la fin de ton voyage. GG.

  2. Nous avons encore passé un agréable moment au point lecture à Trezioux où nous avons été bien accueillis. Nous avons poursuivi le chemin jusqu’à Mauzun, un peu sous la pluie. En fin de soirée, quelques personnes se sont retrouvées pour la veillée très conviviale à La Licorne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>