Les hautes Chaumes

Bulletin numéro 15

Bonjour, me voilà de retour à la maison pour reprendre « la vie normale » mais qu’est que la vie normale? J’ai été très heureux de ce périple et de vos rencontres. Je vais tout laisser reposer quelques mois avant la rencontre à l’automne au Parc, avant la sortie du livre au printemps prochain.

Je vous avais promis le compte rendu des quatre derniers jours , les voilà ainsi que quelques photos  que j’ai prise sur l’ensemble de ces 51 jours.

Mardi 6 mai : encore une belle veillée la veille à Champetières  avec 30 participants et merci à Jean-Louis pour ton accueil dans ta maison d’édition. Ce matin , je pars avec Marie-Pierre, nous cheminons tous les 2 au pays de Gaspard des Montagnes et laissons divaguer nos pensées sur le parvis de Notre dame de Mons. A Chambon sur Dolore, Régis surgit pour m’accompagner jusqu’à Fournols, un homme qui vit dans les arbres et qui marche, marche. Jusqu’au bout je suis comblé par la richesse et la profondeur des rencontres.  Je me sens fatigué chez mes hôtes Sandrine et Laurent et je dois puiser dans mes réserves d’énergies pour la veillée à la médiathèque de Fournols.

Mercredi 7 mai : Mon amie Fabienne de Thiers est là avec sa chienne Isirris pour m’accompagner sur les trois derniers jours et puis Régis et Pascale pour les premiers kilomètres.  Nous traversons des étendues boisées avant de voir en point de mire le but de l’étape : Saint amant Roche Savine. La veillée est encore magique dans la maison de mes hôtes , Aline et Ivan .  Ophélie et Aline ont préparé une belle introduction faite de mots et de musiques.

Jeudi 8 mai :  Toute une bande de mes amis est là : Marie-Christine, Carole-Anne, Marie-Thérèse, Yves, Fabienne et  aussi Alain de Job et Chantal et Gaëtan. Aline et son fils Henry sont aussi là pour m’accompagner quelques instants.  Il fait beau, l’étape est sportive avec franchissement de rivière au choix sur une conduite d’eau, un tronc d’arbre ou dans l’eau et regagner une route en montant à l’assaut de collines boisées.  Nous arrivons au camp de base : La Chapelle-Agnon sous le soleil et je me fais piquer au front par une abeille à l’entrée du bourg. Je suis heureux de retrouver de grands amis Anne-Marie et Laurent, confiturier et apiculteur.  La veillée réunit 26 personnes, des gens de la commune et mes amis et je me réjouis de voir tous les échanges se nouer à la fin de la veillée.  La veillée s’est ouverte par un conte envoûtant de Carole Anne, Laurent a ponctué mes lectures de notes de musique joué à la guitare ou au dulcimer.  Nous sommes une dizaine à dormir au camp de base, une ambiance de colonie même si la plupart d’entre nous ont entre 50 et 60 ans, Flore ma plus jeune fille nous a aussi rejoint et va faire l’étape demain avec son papa.

Vendredi 9 mai : C’est la dernière étape, 25 personnes devant la mairie, des retrouvailles, le paysage est très ouvert et nous laisse admirer Pierre sur Haute, Le Sancy, Le Puy de Dôme, l’air est lourd et doux, il pleut sur le Forez.   Je suis heureux de retrouver ma fille Flore , la voir marcher à mon côté. Pique nique juste avant Tours sur Meymont dans le jardin de Régis au Sardier, Merci à Régis qui a offert un apéro apprécié et proposer son jardin pour une halte familiale qui s’est terminé par un conte de Carole-Anne.   Nous montons à Tours, il est 13 heures 30 , quelques marcheurs viennent déjà à notre rencontre et puis les voitures arrivent par dizaine jusqu’à 14 heures. C’est incroyable, je revois celles et ceux qui m’ont accompagnés sur des étapes précédentes, nous sommes plus de cent à nous élancer , mener par toute une bande d’enfants  sur ces chemins verdoyants qui descendent à saint Gervais sous Meymont.  Je freine le dernier kilomètre, je veux que nous arrivions tous ensemble et je veux goûter pleinement les dernière minutes de cette fabuleuse aventure humaine.   Tony Bernard le président du Parc est là pour m’accueillir mais aussi bien d’autres, une dernière fois, je récite la litanie des 162 communes.  C’est ensuite la fête avec une belle participation à la scène ouverte.

Merci à toutes et tous d’avoir partagé et vibré sur mon chemin, je vous invite à partager et libérer votre créativité dans les jours, les mois et les années à venir dans notre Parc du Livradois- Forez.

Je vous aime,

Jean-Marc Pineau, Marette, le dimanche 11 mai 2014

Domaize au Demezousau sortir de l'école  Terre d'Eveilbibliothèque de JavauguesBrousse-cbientôt ChampetièresErika et Gaëtan vers MalvièresMairie de javauguesvers saint Sauveur La SagneSaint Jean en Val- Claudevers le Coq Noirvers le Coq noir BLes hautes Chaumesvers Domaizevers saillantLa chapelle Agnon- traverséeFabienne-fournolsfranchissement de barbelésSaint MauriceSaint Etienne sur Usssonmon lit au chateau d'Auzontraversée de rivière vers saint Quentin en Sauxillanges

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>